Un Flo de bonnes choses

Blanquette de veau

Début de cette année les températures étaient plus que froides – et généralement on cherche à se réchauffer par tous les moyens, en commençant par un bon plat fumant et roboratif ! Dans ces cas-là je me tourne donc vers un mijoté, ou un plat traditionnel comme la blanquette de veau. Elle mérite un peu de travail, mais le résultat à l’arrivée c’est juste le rêve : de la viande tendre et goûteuse, une sauce divine et des légumes fondants :p Car oui je fais une belle quantité de légumes avec la blanquette parce que même s’il s’agit d’un plat riche, on peut équilibrer tout ça avec un peu de végétal 😉

Comme pour la soupe de poulet – je cuis une première fois la veille, je dégraisse (si nécéssaire) puis je continue ma recette. On évite ainsi l’excès de gras animal (surtout ce gras recuit qui en général est fatal pour ma digestion), et le plat n’en ressort que mis en valeur, à mes yeux en tous cas 🙂

Blanquette de veau

pour 8 personnes

  • 2 kg de veau pour blanquette

  • 400 g de champignons de Paris

  • 500 g de carottes

  • 1 botte de persil

  • 1 botte de céleri branche

  • 500 g de poireaux

  • 1 bouquet garni (feuilles des tiges du céleri branche, deux feuilles de laurier, 1 branche de thym, les tiges du persil)

  • 1 gros oignon

  • 5 clous de girofle

  • 2 jaunes d’oeufs

  • 30 cl de crème fraîche épaisse

  • 100 g de farine

  • 100 g de beurre

  • le jus d’un demi citron

  • Muscade râpée (1/2 cuillère à café rase)

  • Sel & poivre

Idéalement la veille (pour pouvoir dégraisser à froid) : Déposer la viande dans un grand faitout, recouvrir d’eau et amener à ébulittion, puis égoutter la viande et jeter cette eau. Remettre la viande dans le faitout avec le bouquet garni, l’oignon pelé et piqué des clous de girofle, le vert des poireaux et une carotte lavée et pelée. Recouvrir d’eau puis amener à ébullition. Baisser le feu pour garder le tout frémissant et écumer le dessus. Puis couvrir et faire cuire pendant deux heures à feu doux.

Réserver et laisser refroidir. Le lendemain ôter la graisse en surface à l’aide d’une cuillère. Réserver la viande dans un plat et passer le bouillon à la passoire pour enlever les impuretés et la garniture aromatique.

Faire chauffer le faitout, y faire fondre le beurre puis ajouter la farine et bien mélanger, laisser le tout revenir pendant deux minutes. Ajouter tout le bouillon petit à petit en fouettant, pour faire épaissir le tout. Faire chauffer doucement à découvert pendant 15 minutes.

Ajouter la viande. En parallèle chauffer une grande marmite d’eau, lavez, épluchez les carottes et coupez les en rondelles. Lavez et coupez le poireau en 2 dans la largeur puis en tronçons et le céleri en gros morceaux. Salez l’eau puis plongez les légumes et les faire cuire à frémissement pendant 10 à 15 minutes, puis égouttez-les et réservez les au chaud.

Brossez et émincez les champignons, puis faites-les revenir dans une poêle avec une noisette de beure, sel et poivre. Cuire jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Avant de servir : mélangez les jaunes d’oeufs et la crème, ajoutez le tout au faitout contenant la viande sur feu doux et mélangez bien. Ajoutez les champignons également. Puis hors du feu verser le jus de citron, corrigez l’assaisonnement en sel et poivre et ajoutez la muscade râpée, mélangez. Ciselez le persil et parsemez-le tout au dessus de la viande. Servez.

Accompagnez du mélange de légumes, et à votre convenance de riz, pommes de terres à l’eau ou pâtes !

Produits offerts par Mon-marché.fr

Un commentaire

  1. c’est drôle il n’y a que celle de ma « mémé » qui me plait…même la mienne je la trouve moins bonne que celle qu’elle faisait…mais bon, la tienne est tres belle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *