Un Flo de bonnes choses

Bredele – Dents de loup

Enfin je vous parle de ma cuvée 2016 ! J’ai malheureusement été obligée de m’y mettre plus tard que d’habitude, mais n’ayez crainte j’ai quelques jolies pépites que je vous réserve cette année en matière de bredele 😉

On commence par une sorte qui a un nom très évocateur : des dents de loup ! Grâce au moule en forme de plis triangulaires, vous obtenez de belles formes allongées semblables aux dents de loup – d’où le nom ! Pas trop cuits pour garder le moelleux ou un peu plus dorés pour du croustillant supplémentaire, comme il vous plaira 🙂

Dents de loup

inspiré de ma « bible » en bredele

  • 4 oeufs

  • 150 g de sucre (voir 120 ou 100 g si vous préférez moins sucré)

  • 125 g de beurre

  • 240 g de farine

  • 1 pointe de couteau de levure chimique

  • 1/2 cuillère à café d’extrait de vanille ou de vanille en poudre

Tourner le beurre, le sucre et la vanille en mousse.

Ajouter les oeufs un à un et continuer de tourner jusqu’à l’obtention d’un mélange blanchâtre.

Ajouter la farine tamisée avec la levure.

Beurrer et fariner un moule à dents de loup, et y répartir des cuillerées à soupe rases de pâte (deux par pli en moyenne).

Cuire à 180°C pendant 10 à 12 minutes, le dessus doit être à peine doré. Ou laissez deux minutes de plus pour avoir plus de croquant !

Coupelle dorée Allegra de Tupperware

8 commentaires

  1. fougere

    je n’ai pas ce moule « dents de loup », avec quoi pourrais-je le remplacer ? merci

  2. des delicieux biscuits, je n’en ai jamais fait des dents de loup mais je mets de côté. bonne soirée

  3. J’Ai prévu de me procurer le moule pour la fournée de l’année prochaine. Bises et belle soirée

    1. Flo

      super ! Tu vas voir c’est trop sympa et surtout très bon 😉

  4. Bonjour Flo, je fais chaque année des dents de loup voracement dévorés par Monsieur ! Je suppose que l’on peut faire ces bredeles en y ajoutant des noisettes moulues, quelles seraient alors les proportions ?

    1. Flo

      Bonjour ! La recette ne contenant aucune poudre à l’origine, pour éviter de changer la texture et donc la forme/la cuisson je pense qu’il ne vaut mieux pas dépasser les 100 g de poudre grand maximum 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *