Un Flo de bonnes choses

Bredele : Lebkuchen au chocolat

J’espère que vous avez toutes et tous passés de bonne fêtes de Noël ! Le tout rythmé au son de l’ouverture des boîtes de bredele bien sûr 😉

J’avais prévu de vous donner toutes mes nouveautés avant Noël, malheureusement un méchant virus m’a clouée au lit jusqu’au 24, j’ai donc été au chômage forcé 🙁

Qu’à cela ne tienne, je m’y remet à présent pour vous livrer ma cuvée 2016 de bredele 😉

Je (re)commence donc par des épices et du chocolat avec ces lebkuchen gourmands ! Déjà les pains d’épices j’adore, mais quand vous y ajoutez du chocolat par dessus, c’est tout bonnement irrésistible :p J’aurais pu les recouvrir entièrement comme dans la recette originale, mais je trouvais cela moins pratique sur le coup – même si cela aurait été plus gourmand ! Faites alors comme vous préférez 😉

Lebkuchen

inspirée de la recette de Mingou

pour 40 à 60 pièces environ (tout dépendra de la taille de votre emporte-pièce)

  • 310 g de farine de seigle

  • 1 c.c. de bicarbonate de soude

  • 175 g de sucre glace

  • 1 cuillère à café et demie d’épices à pain d’épices

  • 3 oeufs

  • 80 g de miel de votre choix

Pour l’enrobage :

  • 300 g de chocolat noir

  • 60 g de beurre

Dans un grand saladier, mélanger la farine de seigle, le bicarbonate de soude, le sucre glace et les épices.
Ajouter les oeufs et le miel, mélanger et travailler la pâte jusqu’à obtenir une boule (au besoin, rajouter un peu de farine).
Préchauffer le four à 180 °C.
Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte sur 1/2 cm d’épaisseur, découper des formes à l’emporte-pièce, et les poser sur une plaque tapissée de papier sulfurisé, en les espaçant de 2 cm au moins. Continuer jusqu’à épuisement de la pâte.
Enfourner 10 minutes (maximum) à 180 °C. Les Lebkuchen doivent rester moelleux. Les sortir du four et les laisser tiédir avant de les déposer sur une grille à pâtisserie jusqu’à complet refroidissement.

Faire fondre le chocolat avec le beurre.
Avec une fourchette, tremper chaque Lebkuchen dans le chocolat, racler le surplus de chocolat en-dessous et poser sur un plat recouvert de papier sulfurisé. Laisser sécher plusieurs heures (une nuit par exemple).

2 commentaires

  1. Je garde ta recette au coin de l’esprit pour Noël prochain 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *