Un Flo de bonnes choses

Riz croustillant Nem Khao ou ma découverte du Nem Chua

Quand enfin j’ai un créneau, ce qui n’arrive pas tous les jours condition de maman oblige, je cours me réapprovisionner en produits asiatiques, et je cherche ceux que je n’ai pas encore goûté ou dont j’ai besoin pour tester une recette.

C’est donc très récemment que j’ai refait le plein, en mettant la main en bonus sur un paquet de Nem Chua, ces morceaux de viande et de couenne de porc assaisonnés et fermentés.
J’ai hésité entre deux recettes, le riz de Piment Oiseau et celui de Snapulk. J’ai donc craqué en premier sur celle de Snapulk mais comme un paquet de Nem Chua contient 10 pépites, j’ai largement la possibilité de me régaler avec celle de Piment Oiseau ! Une vraie veinarde 😀
Traditionnellement on mange ces bouchées crues, en Europe on vous recommande de les manger cuites, sautées à la poêle. Je vous laisse choisir!Un vrai voyage, un vrai coup de coeur 😀

Riz croustillant Nem Khao

pour 4 personnes
2 bols de riz parfumé (riz thaï) cuit
2 œufs
1 gros oignon vert (ou deux petits )
1 cuillère à soupe de pâte de curry rouge
2 à 4 cuillères à soupe de sauce de poisson (nuoc mam)
40 g de noix de coco râpé
1 citron vert
1 c. à s. de sucre en poudre
5 carrés de nem chua
1 laitue
1 carotte râpée
 1 gousse d’ail hachée
1 petit piment vert thaï
Herbes aromatiques (basilic thaï, menthe, coriandre)
Préparez l’ensemble des crudités: épluchez  l’oignon que vous hacherez finement en séparant le blanc du vert.
Mettez la noix de coco à sec et à feu moyen dans un wok jusqu’à ce qu’elle dore.
Vous la mettrez dans un saladier avec la pâte de curry, le blanc de l’oignon, le riz cuit que vous désagrègerez et les œufs que vous aurez battus. Mélangez bien et confectionnez en compressant avec vos mains humides des boules de riz, de la taille d’une balle de golf.
Versez une bonne quantité d’huile dans un wok (il faut que les boules de riz puissent être complètement immergées) et amenez à température, à feu moyen : plongez les boules de riz et faites-les frire en les tournant de temps à autre, jusqu’à ce qu’elles prennent une belle couleur dorée, foncée.
Sortez-les avec une écumoire et laissez-les reposer jusqu’à refroidissement sur du papier absorbant.
Préparez la sauce d’accompagnement en mélangeant la sauce de poisson, le jus du citron vert , le sucre, 3 cuillères à coupe d’eau avec de l’ail, des brins de carotte et du piment haché. Ajustez l’assaisonnement à votre goût.
Quand les boules de riz sont froides, émiettez-les à la main et placer le tout dans un saladier avec le nem chua qui aura aussi été effiloché à la main (penser à enlever éventuellement la feuille verte, l’ail et le piment à l’intérieur!), l’oignon vert et une partie des herbes aromatiques selon votre goût que vous aurez hachées.
Assaisonnez progressivement avec la sauce, cuillerée après cuillerée : vous devez avoir un équilibre aromatique entre tous les ingrédients de la préparation… ni trop acide, ni trop salé.
Servir avec le reste de sauce à part, les feuilles de laitue où vous mettrez le nem khao et le reste des herbes.

 

5 commentaires

  1. Bravo, c’est super appétissant et j’en mangerais même au petit-déj! Va falloir que je fasse un tour chez ma petite épicière vietnamienne d’urgence!

  2. Ces bouchées sont extra crues! Nous les mangeons comme cela en apéro 🙂 Il faut penser à enlever le piment si on a peur cela pique de trop.
    Je note ta recette 🙂

  3. Super recette bien appétissante tout ce que j’aime alors je te pique la recette !!!
    Merci pour le paratge

  4. je rentre du vietnam (3 jours avant de partir pour le cambodge) mais je n’ai pas eu le temps de gouter à ce plat. très appétissant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *