Un Flo de bonnes choses

{Bredele} Pain d’épices au miel, à l’alsacienne

Première semaine de l’Avent, nouveauté Bredele ! Je vous ai déjà partagé pas mal de recettes de pains d’épices : les leckerlis, les leckerlis aux noix ou les lebkuchen. Ici c’est plus « simple », ça peut être découpé comme des sablés 😉 Je me suis amusée à la décoration avec un cornet en papier sulfurisé, finalement c’est assez reposant comme activité (et puis, c’est si joli après !)

Ils vous paraîtront peut être un peu « durs » mais une fois assortis aux autres bredele, ils se ramolliront ! Sinon mettez une petite tranche de pain frais dans leur boîte, au bout d’une journée ils auront absorbé l’humidité du pain (je n’ai pas encore testé, les assortir avec mes autres bredele ont toujours suffit! Si quelqu’un essaye, je suis curieuse de vos retours).

Pain d’épices au miel, à l’alsacienne

Source modifiée
  • 250 g de miel (préférez un miel liquide)

  • 100 g de sucre

  • 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre

  • 1 pointe de couteau de girofle en poudre

  • 1 pointe de couteau de cardamome en poudre

  • Zeste d’un demi citron

  • 3 cuillères à soupe d’eau de vie de votre choix (kirsch conseillé !)

  • 1 oeuf

  • 600 g de farine à pâtisserie T45

  • 1/2 cuillère à café de levure chimique

  • 125 g d’amandes en poudre

  • 125 ml de lait

Mélangez la levure à la farine, puis les épices et les amandes.

Chauffer le miel et le sucre jusqu’à ébullition. Ajouter l’eau de vie et laissez tiédir.

Incorporez à ce mélange et petit à petit la farine et l’oeuf,  puis le lait. Pétrir la pâte jusqu’à obtention d’une boule homogène. 

Abaisser la pâte sur une épaisseur de 7 mm. Découpez des formes avec des emporte-pièces et disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Laisser reposer une nuit à température ambiante (mais pas trop chaud quand même !).

Le lendemain les badigeonner de lait et les enfourner pour 15 minutes à 160°C. Les pains d’épices doivent être à peine dorés.

Laisser refroidir puis décorer à l’aide d’un cornet avec un glaçage royal ( un blanc d’oeuf et du sucre glace, il faut obtenir une préparation assez dense).

4 commentaires

  1. kekeli

    Ces petits biscuits me plaisent beaucoup !

  2. Michelle

    des biscuits bien parfumés pour préparer doucement les fêtes. bonne fin de journée

  3. Noémie

    Bonjour, pour « attendrir » les pains d’épices, ma grand-mère mettait un gros zeste d’orange dans la boite en métal où ils étaient rangés, sûrement le même mécanisme qu’avec le pain! Merci d’entamer la magie/frénésie des bredeles! Noémie

    1. Flo

      Merci beaucoup pour l’astuce ! J’essaierai 🙂

Répondre à Flo Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.