Un pain de campagne un peu particulier …

En voyant cette recette de pain et les magnifiques photos qui l’accompagnaient, je me suis dis que voilà je venais de trouver la recette de pain de campagne que je recherchais depuis très longtemps !

Et je ne me suis pas trompée, on obtient une magnifique miche au bon goût et au croustillant d’antan, avec une mie toute de seigle vêtue, un vrai pain rustique « de campagne » comme on aime en chercher chez le boulanger !

Pain de campagne de Samania
Recette pour 1 pain

La veille
150 g de farine de seigle
20 cl d’eau
1/2 sachet de levure de boulanger

Mélanger bien tous les ingrédients et laisser reposer toute une nuit dans un récipient recouvert d’un torchon.
J’ai tout mis dans un tupp fermé, ça a bien marché aussi 😉

Le lendemain
400 g de farine T65 (ou T55)
2 cuillères à café de sel
18 cl d’eau

Ajouter ces ingrédients au mélange de la veille et pétrir jusqu’à obtenir une pâte non collante et souple.
Former une boule et laisser lever dans le saladier recouvert d’un torchon pendant 1 heure.
Chasser l’air de la pâte en appuyant avec la paume de la main et former de nouveau une boule.Poser sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et laisser lever pendant 40 minutes.
Ce temps écoulé, préchauffer le four à 275° pendant 20 minutes avec une coupelle remplie d’eau posée sur la sole du four. J’ai plutôt fais mon “coup de buée” = verser de l’eau bouillante dans la lèchefrite du four juste avant d’enfourner, refermer puis mettre le pain dans le four.
A l’aide d’une passoire fine parsemer de farine le pâton.Faire des incisions en forme de quadrillage à l’aide d’un cutter ou d’une lame de rasoir.
Enfourner et cuire pendant 20 minutes à 275°, puis baisser à 230° et poursuivre la cuisson pendant 20 minutes.

P-S : peu à peu, je prends vraiment goût au pétrissage à la main, beaucoup plus de plaisir de faire soi-même et de satisfaction à sentir la pâte se former entre ses doigts … Je vous dis, ma machine à pain ne sert plus qu’en cas de dépannage ces derniers temps !

39 commentaires

Répondre à Laëti X