Un Flo de bonnes choses

Evasion en Pays Papillon – première moitié :)

Grâce au concours de recettes organisé par 750G et Roquefort Papillon, j’ai pu être sélectionnée pour partir deux jours sur Toulouse et Roquefort pour des moments découvertes et dégustation autour du Roquefort Papillon !

Arrivées sur Toulouse la veille, nous avons pu avec Sandra et Létitia visiter le centre de Toulouse malgré une météo très capricieuse 😉

Le soir nous nous sommes retrouvées avec les filles (adorables !) de l’agence Indie : les deux Marion, Nelly et Julie / et nous avons pu faire la connaissance de deux très sympathiques blogueuses Anne et Cécile. Un beau moment de « rencontre poétique » 😉

Le lendemain direction Roquefort sur Soulzon avec récupération en cours de route de tous les blogueurs fraîchement arrivés (PhilouPascaleIsa-MarieIsabelleMaminaJohannaSabrina et Chef Damien) – rencontre avec Walter Muller le directeur des Fromages Papillon  qui nous avait préparé de belles tables et bien sûr des fromages à déguster , complétant les mets que chacun avait ramené …

Crédit photo : Sandra « Cuisine Addict« 

Après avoir bien discuté & bien apprécié nous avons entamé la visite des caves 🙂

Une cave pour le Roquefort est unique en son genre puisqu’issue de cavités naturelles formées par les mouvements géologiques dans la région. Ces « caves » sont aérées par des cheminées dites « fleurines » qui permettent d’avoir de façon continue une température fraîche de 10°C, parfait pour la maturation des fromages et pour la formation du fameux champignon qui caractérise le fromage et qui se prénomme « Pénicillium Roqueforti » = les célèbres strates bleues du Roquefort.

Mais comment récupère t’on ce champignon ? Grâce aux pains de seigle qui sont « cuits » à four extrèmement chaud afin de former une croûte quasi carbonisée et une mie crue – les conditions idéales pour que le Pénicillium Roqueforti s’y loge.

Nous avons eu la chance de faire un tour dans la boulangerie Papillon où chaque année des dizaines de miches de pain de seigle (80% seigle et 20% blé) sont préparées et cuites pour servir ensuite de « maison ». Les pains sont ensuite percés, on y insère des souches de Pénicillium puis on les dépose dans les caves pendant plusieurs mois afin que le champignon s’y développe idéalement. Ces pains seront ensuite débarrassés de leur croûte et leur mie réduite en poudre fine pour servir à ensemencer les fromages.

Revenons à nos brebis ^^ – le lait qui sert à la fabrication du Roquefort Papillon est récolté dans une zone autour de Roquefort sur Soulzon. Ce sont exclusivement des brebis de race Lacaune qui sont requises pour les qualités de leur lait propre à fabriquer le Roquefort.

Le lait est acheminé vers Roquefort pour être traité : tout d’abord mêlé à de la présure et des ferments lactique, il va se transformer en caillé qui sera délicatement coupé en cubes à l’aide de grandes « lyres » à fromages, puis ensemencé de Pénicillium Roqueforti, moulés, égouttés, piqués (pour permettre au fromage de respirer et de se développer) et salés. Ils pourront enfin se retrouver alignés dans les caves naturelles où ils vont développer leurs belles marbrures bleues, pendant 150 jours en moyenne.

Ils seront ensuite recouverts de feuille d’étain pour les préserver de l’air et empêcher la formation de croûte. Ils vont pouvoir maturer ainsi plusieurs mois – c’est ce qui vous permettra de pouvoir profiter de Roquefort Papillon toute l’année ! Surtout que mesdames les brebis ne donnent pas de lait pendant la gestation de leurs agneaux 😉

A la fin de la visite il nous a été possible de goûter tous les types de Roquefort que les Fromages Papillons fabriquent.

Chez Papillon vous trouverez quatre variétés de Roquefort :

  • Le Roquefort TASTE : le plus persillé – le plus puissant ! Celui qui est tout de noir vêtu 😉
  • Le Roquefort BIO : certifié bio il a un arôme bien à lui – et c’est lui qui a conquis mon coeur ce jour-là 🙂
  • Le Roquefort Révélation : entouré d’un joli emballage vert  – il est plus crémeux que les autres / pour les  amateurs de fondant
  • et le Roquefort rouge : le Roquefort équilibré que l’on a habitude de rencontrer

Mais cela ne s’arrête pas là ! La famille des fromages Papillon comprend aussi :
Le Brebille – Le Caruchon – Le Margalet – Le Pérail – Le Rondin et le beurre de brebis : plus d’infos par là

Sans oublier leur sublime huile d’olive

La suite très vite !

3 commentaires

  1. Super merci pour ce petit moment d’évasion !!!

  2. Buenas, enhorabuena por el blog, me gustaría intercambiar enlaces contigo y que nos sigamos mutuamente.
    Un enorme saludo desde http://orgullobenfiquista.blogspot.com/
    http://bufandasybanderasamps.blogspot.com/

    Salut, félicitations pour le blog, je voudrais échanger des liens avec vous et nous succèdent.
    Un grand salut de http://orgullobenfiquista.blogspot.com/
    http://bufandasybanderasamps.blogspot.com/

  3. Nous avons hâte de découvrir la suite de ce formidable week-end 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *