Le Kouign amann, comme si …

Ou ma participation « alternative » au KKVKVK 21ème édition !Pourquoi donc dévier de la recette originelle ? Parce que mon petit bidon ne supporterais tout simplement pas autant de beurre 😉 (intolérance).
Pourquoi alors ne pas prendre au moins une pâte levée ? Parce que je rêve depuis longtemps de me lancer dans la pâte filo, et c’était l’occasion !
Enfin j’ai essayé de rester autant que possible sur une note bretonne, et en conservant également le principe du feuilletage.

Le Kouign amann, comme si, mais pas vraiment 😉

Une dizaine de feuilles filo,
5 belles grosses pommes, si possible des Boskoop,
Du Salidou (caramel au beurre salé),
Du miel,

La veille

Epluchez les pommes, les couper en morceaux et les mettre dans une casserole avec trois cuillerées à café de salidou et un demi-verre d’eau. Faire compoter une vingtaine de minutes puis laissez refroidir et mixez. Réservez jusqu’au lendemain.

Le lendemain

Préchauffez votre four à 180°C.

Dans un moule à manqué (en silicone pour moi, sinon beurrez votre moule au préalable).

Déposez une feuille de filo pour quelle épouse la forme du moule.
Y étaler une à deux cuillerées à soupe de compote.
Ajoutez une autre feuille de filo, rabattez-la au centre et déposez un mince filet de Salidou puis recouvrez d’une nouvelle feuille de filo.
Etalez à nouveau de la compote, rabattez les bords pour recouvrir la compote puis recouvrir d’une feuille qui sera à napper de salidou et ainsi de suite jusqu’à épuisement des feuilles de filo.

A la fin déposez votre dernière feuille sur le dessus et rabattez la première feuille (celle du fond) afin d’obtenir la forme d’une tarte ou d’un gâteau.
Nappez d’un filet de miel et enfournez pour une demi-heure.

Servez tiède seul ou accompagné d’une lichette de crème fraîche épaisse ou d’une boule de glace vanille.

A la découpe (cf.photo), ce n’est pas folichon, mais au goût c’était divin !

41 commentaires

Laisser un commentaire