{Bredele} Dômes du couvent

Avant tout … BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2018 ! J’ai un peu beaucoup de retard dans mes publications car, avec les fêtes, c’est le retour du rhume qui s’est invité à l’improviste, j’avais donc très peu d’énergie après les agapes (y a des priorités que voulez-vous 😉 )

Voici une autre de mes nouveautés de cette année, que je suis allée piocher chez Murielle (elle aussi très #bredeleaddict pendant les fêtes !), et je dois dire qu’ils sont tout simplement merveilleux ! Délicieusement sablés, avec leur petite touche chocolatée et leur format (assez) raisonnable … ils sont une tentation à l’état pur 🙂

Si vous voulez une belle quantité de ces bredele : doublez les quantités surtout !

 

Dômes du couvent

pour une trentaine de pièces
source

Pour la pâte

  • 140 g de farine

  • 100 g de beurre à température ambiante

  • 30 g de sucre

  • 1 pincée de vanille en poudre

  • 1 pincée de sel

  • 50 g de chocolat noir

  • 80 g d’amandes en poudre

  • 1 cuillère à café d’eau-de-vie (de votre choix)

Pour le glaçage blanc :

  • 50 g de sucre glace

  • 1/2 cuillère à café d’eau-de-vie (ou de jus de citron)

Pour le glaçage noir :

  • 50 g de chocolat noir

  • 1/2 noisette de beurre (25 g environ)

Dans un saladier, sabler la farine et le beurre.

Ajouter le sucre, la vanille et mélanger.

Râper le chocolat et ajouter à la pâte avec la poudre d’amandes.

Mettre une cuillère à café d’alcool et rouler la pâte en boule.

Filmer et mettre au réfrigérateur pendant 1 heure (minimum – voir la veille ! il suffira de sortir la pâte une bonne heure avant confection).

Prélever des morceaux de pâte (une grosse noisette par pièce) et façonner en dômes à l’aide de vos doigts.

Disposer sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Cuire entre 10 et 15 minutes à 180°, les dômes doivent être très légèrement dorés.

Laisser refroidir sur une grille et préparer les glaçages. Tremper la pointe des biscuits puis reposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Laisser durcir et conserver dans une boîte en métal.

5 commentaires

  • Ils m’ont l’air extrêmement bon, si je les enferme dans une boite hermétique, je peux les conserver combien de temps sans qu’ils ne perdent leur texture ?

  • Bonjour, ça a l’air divin!
    Pensez vous que l’on puisse éviter/remplacer l’eau de vie? Ou c’est clé dans la recette? ( au départ je me demandais à cause des enfants mais comme ce sera cuit pas de soucis… mais je n’en ai pas)
    Merci 🙂

    • Bonjour Kate, non l’eau de vie n’est pas indispensable, vous pouvez très bien faire sans ! Pas besoin de remplacer, mais si vous avez envie vous pouvez mettre un peu d’eau de fleur d’oranger ou d’eau de rose.

Laisser un commentaire